Tribune libre du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

 

Depuis 6 longs mois, de l’élection présidentielle aux législatives, la politique a été au centre de l’actualité.

 

Fidèles à nos engagements, nous sommes restés au travail pour vous défendre au Conseil Régional, car nous savons quelles sont vos préoccupations et vos inquiétudes :

 

  • Les agriculteurs, gersois notamment, n’ont toujours pas reçu le solde des aides PAC 2015 et Mme Delga revient sur ses promesses en réduisant les aides promises à la conversion bio.

 

  • Le leader américain du vin Gallo vient livrer une concurrence déloyale aux vins français, déjà attaqués par la production espagnole.

 

  • Le nombre d’entrées en apprentissage baisse en Occitanie avec des effondrements spectaculaires en Lozère (-69%) ou dans l’Aude (-14,6%).

 

  • Les services publics et les espaces de santé disparaissent à vue d’œil sur l’ensemble de notre territoire.

 

  • Le chômage ne cesse de progresser en Occitanie (+ 9 points par rapport à la moyenne nationale).

 

(…)

 

Pendant ce temps, Mme Delga s’est évertuée à aller soutenir, dans toute la région, ses candidats PS. Au lieu de s’employer à résoudre les problèmes régionaux, elle a préféré faire campagne pour ses amis en tant que Présidente de Région, alors qu’elle n’était même pas candidate. Il sera d’ailleurs intéressant de voir si les frais liés à ces déplacements ont bien été inscrits dans les comptes de campagnes des candidats PS.

 

Elle n’a pas réussi à éviter la débâcle socialiste. La majorité des candidats qu’elle a soutenus ont été sèchement battus, parfois dès le 1er tour ! Une vraie machine à perdre ! Le PS, laminé dans notre région, passe de 36 à 3 députés. C’est sans aucun doute la plus belle démonstration du rejet massif de la gestion socialiste.

 

Mme Delga et le PS sont les grands perdants de ces élections. Cette défaite cuisante aura des conséquences au sein de la « majorité » au Conseil Régional. Déjà bien fragile, elle ne tient aujourd’hui plus qu’à un fil. La Présidente de Région va devoir multiplier les concessions pour garder un semblant d’unité, au risque de ne plus rien faire du tout et de laisser la situation se dégrader au détriment de l’intérêt général.

 

Dans le même temps, vous nous avez clairement renouvelé votre confiance en envoyant à l’Assemblée Nationale 3 Députés patriotes. Louis Aliot, Emmanuelle Ménard et Gilbert Collard sauront faire entendre votre voix pour défendre notre pays, nos valeurs et nos traditions. Cet excellent résultat amène, de fait, notre Présidente de groupe, France Jamet, à reprendre le flambeau du combat régional et patriote en tant que Députée française au Parlement Européen.

 

Le combat continue. Vous pouvez compter sur nous. Suivez-nous sur fn-occitanie.fr !