Communiqué des élus du groupe FN-RBM Occitanie

 

Lors de l’Assemblée plénière du vendredi 3 novembre, les Conseillers régionaux FN RBM sont intervenus à plusieurs reprises afin d’interpeller Carole Delga sur l’utilisation de plus en plus systématique de l’écriture dite « inclusive » dans les documents officiels publiés par le Conseil régional d’Occitanie.

 

Ils lui ont ainsi demandé de renoncer à cette dérive idéologique plébiscitée par une minorité gauchisante et qualifiée de « péril mortel » pour notre langue par l’Académie française.

En réponse, Carole Delga leur faisait part de son mépris pour l’avis de l’Académie Française, considérant sans doute que sa légitimité serait supérieure à celle des Sages.

 

Ce mardi 21 novembre, le Premier Ministre Edouard Philippe a donné la consigne de bannir cette pratique (et notamment l’utilisation de point médian ainsi que l’accord de l’adjectif avec le nom le plus proche) de tous les textes institutionnels pour une question d’intelligibilité, de clarté mais aussi de bon sens.

 

Cette première étape, qui se rapproche de la position portée par le Front National depuis toujours, doit être saluée.

 

Madame Delga : les Français refusent majoritairement qu’on dénature leur langue pour des raisons idéologiques. A une époque où le niveau des élèves en Français n’a jamais été aussi bas, vous devez cesser de le faire dans tous les documents régionaux. Nous vous le redemandons solennellement.