Communiqué de presse de France Jamet

Vice-Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

et Député français au Parlement Européen

 

 

Inauguré en 1994 puis fermé en 2010, l’Agropolis Museum est aujourd’hui dans un état de délabrement indigne suite à son abandon par la mairie de Montpellier et la Région.

 

La Gauche a totalement négligé ce projet scientifique pourtant unique en France, développé autour de l’alimentation et de l’agriculture : absence de stratégie et de communication, aucun investissement à long terme… L’ancien président Georges Frêche a préféré sacrifier ce pôle culturel pour mieux concentrer l’argent public sur ses projets pharaoniques et dispendieux, à l’image de l’Odysseum.

 

Alors que la Gauche régionale ne manque pas une occasion de promouvoir le multiculturalisme, elle se désintéresse de tous les projets valorisant notre identité, notre savoir-faire et notre enracinement. En effet, l’alimentation est un art national devant être préservé de la concurrence de la malbouffe, qui s’introduit aujourd’hui dans nos habitudes alimentaires.

 

Entre le musée de la Préhistoire de Tautavel menacé de fermeture et l’abandon du centre international d’Agropolis, la Gauche n’est pas l’amie du patrimoine d’Occitanie ! Le groupe FN au Conseil régional dénonce le mépris total de Madame Delga à l’égard d’Agropolis Museum.

 

Les élus du groupe FN-RBM souhaitent un investissement ambitieux du Conseil régional pour faire renaitre ce projet dédié à l’anthropologie de l’alimentation et de l’agriculture, qui mobilisera des scientifiques contribuant à l’attractivité de notre région.