Communiqué de presse des élus du groupe FN RBM au Conseil régional d’Occitanie

En 2009, l’ex-Région Languedoc-Roussillon devenait propriétaire du château de Céleyran situé dans l’Aude. Acheté pour 8 millions d’euros par le Président Georges Frêche, ce domaine de 320 hectares, créé en 50 avant Jésus Christ par Jules César et disposant de la plus grande cave de la région, devait faire l’objet d’un réaménagement en vue d’y installer un parc régional d’activité économique.

Une décennie plus tard, le fameux parc n’existe toujours pas. Laissé à l’abandon par la Région, le château a même été pillé par des vandales. C’est donc une partie du patrimoine régional, financée à prix d’or par le contribuable, qui s’est envolée du fait de l’incapacité des socialistes à tenir leurs promesses.

Consciente du fiasco, Carole Delga vient de tenter de cacher la poussière sous le tapis en bradant le domaine à un exploitant agricole via un bail emphytéotique d’une durée de 75 ans moyennant une redevance annuelle de 15 000€. A ce prix, l’opération ne commencera à être rentable que dans 533 ans !

Deux mois après la vente des locaux de la Région à Barcelone pour 1 339 600€, alors qu’ils avaient été achetés pour 1 415 378€ en 1989, ce nouveau scandale financier illustre parfaitement la méthode de gestion socialiste, dans laquelle l’argent public n’a malheureusement pas beaucoup de valeur…

Il est à noter par ailleurs que la Région n’a toujours pas transmis le bail emphytéotique aux conseillers régionaux. On comprend mieux pourquoi, une fois encore, Carole Delga a choisi de faire passer ce dossier dans l’opacité de la Commission Permanente, avec la complicité de la droite et du centre, à l’abri des regards de la presse et du public.