Message de France Jamet pour le 14 juillet

En ce 14 juillet 2017, France Jamet, présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie, a un message pour vous. Découvrez-le en vidéo :

Sur Facebook :

Message de France Jamet pour le 14 juillet :

Publié par Groupe Front National - Région Occitanie Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sur vendredi 14 juillet 2017

Sur Twitter :

En Occitanie, le Front National gagne en confiance, en voix et en élus !

Tribune libre du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

 

Depuis 6 longs mois, de l’élection présidentielle aux législatives, la politique a été au centre de l’actualité.

 

Fidèles à nos engagements, nous sommes restés au travail pour vous défendre au Conseil Régional, car nous savons quelles sont vos préoccupations et vos inquiétudes :

 

  • Les agriculteurs, gersois notamment, n’ont toujours pas reçu le solde des aides PAC 2015 et Mme Delga revient sur ses promesses en réduisant les aides promises à la conversion bio.

 

  • Le leader américain du vin Gallo vient livrer une concurrence déloyale aux vins français, déjà attaqués par la production espagnole.

 

  • Le nombre d’entrées en apprentissage baisse en Occitanie avec des effondrements spectaculaires en Lozère (-69%) ou dans l’Aude (-14,6%).

 

  • Les services publics et les espaces de santé disparaissent à vue d’œil sur l’ensemble de notre territoire.

 

  • Le chômage ne cesse de progresser en Occitanie (+ 9 points par rapport à la moyenne nationale).

 

(…)

 

Pendant ce temps, Mme Delga s’est évertuée à aller soutenir, dans toute la région, ses candidats PS. Au lieu de s’employer à résoudre les problèmes régionaux, elle a préféré faire campagne pour ses amis en tant que Présidente de Région, alors qu’elle n’était même pas candidate. Il sera d’ailleurs intéressant de voir si les frais liés à ces déplacements ont bien été inscrits dans les comptes de campagnes des candidats PS.

 

Elle n’a pas réussi à éviter la débâcle socialiste. La majorité des candidats qu’elle a soutenus ont été sèchement battus, parfois dès le 1er tour ! Une vraie machine à perdre ! Le PS, laminé dans notre région, passe de 36 à 3 députés. C’est sans aucun doute la plus belle démonstration du rejet massif de la gestion socialiste.

 

Mme Delga et le PS sont les grands perdants de ces élections. Cette défaite cuisante aura des conséquences au sein de la « majorité » au Conseil Régional. Déjà bien fragile, elle ne tient aujourd’hui plus qu’à un fil. La Présidente de Région va devoir multiplier les concessions pour garder un semblant d’unité, au risque de ne plus rien faire du tout et de laisser la situation se dégrader au détriment de l’intérêt général.

 

Dans le même temps, vous nous avez clairement renouvelé votre confiance en envoyant à l’Assemblée Nationale 3 Députés patriotes. Louis Aliot, Emmanuelle Ménard et Gilbert Collard sauront faire entendre votre voix pour défendre notre pays, nos valeurs et nos traditions. Cet excellent résultat amène, de fait, notre Présidente de groupe, France Jamet, à reprendre le flambeau du combat régional et patriote en tant que Députée française au Parlement Européen.

 

Le combat continue. Vous pouvez compter sur nous. Suivez-nous sur fn-occitanie.fr !

Dimanche, votons Marine pour remettre la France en ordre !

Clip officiel de campagne du 2nd tour | Marine 2017

📢 Découvrez et partagez le clip de campagne officiel du 2nd tour de Marine Le Pen !Abonnez-vous à la chaîne YouTube ➡️ https://www.youtube.com/marine2017officielVisitez le site officiel de campagne ➡️ www.marine2017.fr

Publié par Marine Le Pen sur jeudi 4 mai 2017
Marine dévoile #LeVraiMacron

A voir !Quand Marine dévoile #LeVraiMacron :

Publié par Groupe Front National - Région Occitanie Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sur vendredi 5 mai 2017
Marine Le Pen invitée de RTL Matin (05/05/2017)

Marine Le Pen était ce matin l'invitée de RTL Matin :

Publié par Marine Le Pen sur vendredi 5 mai 2017
Réunion publique de Marine Le Pen à Ennemain (05/05/2017)

Suivez en direct le discours de Marine Le Pen à Ennemain :Visitez le site officiel de campagne ➡️ https://www.marine2017.fr

Publié par Marine Le Pen sur jeudi 4 mai 2017
Marine Le Pen invitée de « Bourdin Direct » (03/05/2017)

« J'ai levé le voile sur qui est M. Macron, d'où il vient, quels sont les intérêts qu'il défend. »Marine Le Pen était ce matin l'invitée de « Bourdin Direct » sur RMC et BFMTV :👉🏻 www.marine2017.fr

Publié par Marine Le Pen sur jeudi 4 mai 2017
2017 Le Débat : « Il faut desserrer le numerus clausus. »

« Il faut desserrer le numerus clausus pour permettre la formation de plus de médecins. »— Marine Le Pen, 2017 : Le Débat, le 03/05/2017 👉🏻 www.marine2017.fr

Publié par Marine Le Pen sur mercredi 3 mai 2017

Pour une Occitanie libre, sûre, fière, puissante, durable, juste et prospère !

Tribune libre des élus du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie
Carole Delga vient d’essuyer un véritable revers politique en Occitanie. Le candidat socialiste Benoît Hamon qu’elle soutenait n’a obtenu que 6,35 % des suffrages. Dans le même temps, engagée en décembre 2015 par Louis Aliot lors des régionales, la dynamique en faveur de Marine Le Pen s’est envolée au niveau national du Languedoc Roussillon jusqu’en Midi-Pyrénées. Cet élan patriote porte de nouveaux espoirs. Il révèle aussi un désaveu franc et massif à l’égard de la gestion socialiste menée en Occitanie. De ce scrutin et ceux à venir, on peut tirer deux enseignements :
1. Mme Delga est désormais minoritaire dans l’opinion et n’a plus de légitimité au sein de sa propre majorité « de circonstance », désormais éclatée.
2. Vous souhaitez tous et majoritairement + de France et moins d’Europe ultralibérale, + de sécurité et moins de laxisme, + d’investissement et moins de gaspillage, + de protection et moins de précarité, + d’emploi et moins de mondialisation sauvage. C’est ce que nous défendons jour après jour au Conseil Régional. Et si les propositions que nous présentons ont été chaque fois rejetées, nous ne désarmons pas. Nous finirons par obtenir gain de cause.
• Nous avons demandé l’instauration de la clause Molière pour favoriser l’emploi de travailleurs francophones à qui sont préférés les travailleurs détachés. Mme Delga a refusé.
• Nous avons proposé la création d’un plan d’action spécifique dédié à l’autisme pour une meilleure prise en charge régionale. Mme Delga a refusé.
• Nous avons exigé le respect des engagements sur les aides à la filière Bio bloquées par l’Union Européenne. Mme Delga a refusé.
• Nous avons présenté un vœu de soutien aux forces de l’ordre et de sécurité. Mme Delga a refusé.
• Nous avons dénoncé la concurrence directe et déloyale de l’Espagne en matière de fruits et légumes en réclamant l’instauration de circuits courts afin de consommer nos produits locaux. Mme Delga l’a refusé.
À l’instar de ces exemples, toutes nos propositions (+ d’une centaine) sont rejetées à la demande de Mme Delga, par la gauche et par ses « alliés » de droite (LR et Centre). Nous sommes les seuls à dénoncer cette dérive totalitaire. La violence du geste de Mme Delga arrachant le micro d’un de nos élus en assemblée en est un triste modèle.
Cette négation du suffrage, ce reniement de vos intérêts, cette politique d’austérité dictée par Bruxelles, ce système oligarchique déliquescent massivement rejetés, sont antidémocratiques. Nous, nous respectons la démocratie. Nous entendons vos préoccupations. Nous portons votre parole. Désormais le rejet du PS change le rapport de force en Occitanie. Il est bien temps que justice vous soit rendue

Vers un nouveau plafonnement rétroactif des aides à la filière BIO ?

Communiqué de presse de Jean-Luc YELMA

Secrétaire Départemental du Front National du Gers

Conseiller régional FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

 

C’est un nouvel élément qui vient alourdir le bilan déjà bien peu reluisant de Carole Delga en matière de respect de la démocratie. Après avoir fait voter, lors de la Commission Permanente du 14 avril 2016, les plafonds d’aides, à hauteur de 30 000 € en conversion et de 8 000 € en maintien, pour la campagne BIO 2016, la Présidente de Région a adressé, le 7 mars 2017, un étrange courrier aux acteurs de la filière BIO. Ce courrier annonce que les aides 2016 vont être largement rabotées par rapport à ce qui a été voté l’an dernier avec des plafonds réduits à 15 000 € pour la conversion et à 5 000 € pour le maintien.

 

De qui se moque-t-on ? Ce n’est pas la première fois que la majorité socialiste au pouvoir dans notre Région trahit les agriculteurs en ne respectant pas ses engagements. Déjà l’an dernier, les aides BIO pour 2015 avaient été plafonnées rétroactivement. Cela avait entraîné de nombreuses perturbations pour les trésoreries et investissements des exploitations. La réduction a posteriori des aides à la filière BIO semble être une constante de cette gauche déracinée.

 

Mais cette affaire pose également une autre question. Si Mme Delga a réussi à obtenir, depuis le début de son mandat, de multiples délégations de signature, elle n’est certainement pas autorisée à communiquer sur ce dossier avant que les élus se soient prononcés. Or, il s’avère que le dossier doit être examiné en Commission Permanente ce vendredi 24 mars 2017. Pourtant, Mme Delga a déjà envoyé un courrier le 7 mars ! Comment la Présidente de Région peut-elle annoncer une telle mesure sans attendre la décision des élus ? Serait-elle en train de bafouer toute forme de démocratie ?

 

Sur le fond du dossier, les agriculteurs interpellent la Région sur le règlement des aides BIO depuis plusieurs mois. A ce jour, les aides 2015 et 2016 n’ont toujours pas été soldées ! On parle même d’avances remboursables fin mars pour calmer les ayants droits ! Si nous laissons faire Mme Delga, elle ne se comportera plus en Présidente de Région mais bien en Impératrice d’Occitanie, sans aucun contrôle des élus de la République.

 

Les élus du groupe Front National s’insurgent devant cet état de fait et demande le retrait immédiat de la décision de modification des aides BIO 2016. Ils demandent aussi le règlement immédiat des aides au BIO de 2015 et 2016.

Diffamation : Mme Carole Delga citée en correctionnel par Emmanuel Crenne

Communiqué de presse d’Emmanuel Crenne

Conseiller régional FN RBM d’Occitanie

 

Je vous informe que j’ai cité Madame Carole Delga, Président du Conseil Régional d’Occitanie à comparaître devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour diffamation. En effet, lors de la séance plénière du Conseil Régional du 28 Novembre 2016, et alors que j’intervenais sur l’affaire AWF-Kader Arif en demandant à Madame Delga de mettre en place un système fiable de prévention des conflits d’intérêt, celle-ci s’est permise de m’attaquer personnellement en mettant en cause mon honneur et ma probité. Au cours de cette séance j’ai demandé un droit de réponse, comme le prévoit pourtant le règlement intérieur de l’assemblée, qui a été sèchement refusé.

Ce n’est pas la première fois que Madame Delga se permet d’attaquer les élus du Front National. Cet épisode scandaleux pour la démocratie est une étape de plus dans le processus de radicalisation de Madame Delga à la tête du Conseil Régional. Madame Delga à court d’arguments, refuse le débat démocratique et choisit l’escalade. En effet, lors de la séance de février qui a suivie, elle n’en est pas restée aux paroles : elle m’a agressé physiquement en m’arrachant mon micro lors de mon temps de parole, événements relayés par la presse nationale qui se traduiront par une convocation en justice prochaine.

Le Front National exige que Madame Delga respecte la démocratie et accepte enfin la contradiction avec le principal groupe d’opposition que nous sommes. Nos électeurs ne sont pas des sous-électeurs : leurs représentants doivent être respectés. Les violations de nos droits d’élus du peuple souverain seront systématiquement poursuivies devant la justice de la République.

Emmanuel Crenne cite Carole Delga en #diffamation devant le tribunal correctionnel de #Toulouse. Conférence de presse avec Maître Patrice Charles, Avocat, Jean-Guillaume Remise, Vice-Président du Groupe #FN au Conseil Régional d'#Occitanie et Emmanuel Crenne, Conseiller Régional au Conseil Régional d'Occitanie élu dans le #Lot

Publié par Emmanuel Crenne sur vendredi 10 mars 2017